UNRPA : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
47 bis rue Kléber 93400 Saint Ouen
Tél. : +33 (0) 1 40 11 60 08

new unrpa header

Bienvenue sur le site de l'Union Nationale des Retraités et des Personnes Agées

Localiser sa section

Accédez à la section la plus proche de chez vous en quelques clics

Nos partenaires

  • Notre Mutuelle new-Logo CCMO
    Un contrat collectif très avantageux
    pour les adhérents UNRPA
  • A.E.C
    Vacances
    LOGO AEC 2017
    Donnez des couleurs à vos vacances
  • VVF LOGO 2016
  • Catalogue
    matérie
    l
    Ensemble & Solidaires
    lm communication
    Pour rendre plus visible votre association
    lors de vos manifestations et sorties

  • neaclub-quadri-web
  • SACEM logo
  • Pro confort France,
    à votre service depuis 1993
    logo Proconfort
    Acteur numéro 1 et le principal partenaire de milliers de clubs et associations

Suivez nous

#HEPAD - Scandale ORPEA: STOP ou encore ?

Il faut mettre un terme à la maltraitance des retraité.e.s en institution!

Communiqué du Bureau National

Le scandale d'Orpéa a révélé ces dernières semaines les conséquences humaines induites par les choix politiques qui ont ouvert, à la marchandisation, le secteur des maisons de retraite et de la perte d'autonomie (Orpéa, Korian...) , dans le but inavoué de limiter les dépenses de l'Etat et de la Sécurité Sociale.


Dès lors en livrant ce secteur à la loi du marché, l'exploitation de « l'or gris » s'est faite par la création de groupes à dimension internationale devenus leaders mondiaux avec des chiffres d'affaires de plusieurs milliards et distribution de dividendes aux actionnaires.
Or, le secteur privé lucratif fait payer ses prestations plus cher malgré un nombre d'emploi par résident inférieur à ceux des services publics. Il est scandaleux qu'il fasse des bénéfices sur le dos de la sécurité sociale, des retraités et de leurs familles.
Le Président de la République, Emmanuel Macron, avait bien inscrit dans son programme un projet de loi instaurant la prise en charge de la perte d'autonomie, qu'il a abandonné fin 2021, malgré les alertes répétées de diverses institutions.
Ainsi, un rapport parlementaire soulignait le manque criant de personnel pour s'occuper dignement des personnes âgées dans les EHPAD ; le conseil économique préconisait la création de 200.000 postes dans le secteur (un soignant par résident) et en 2021, la défenseuse des droits révélait dans son rapport, les graves insuffisances de prise en charges des résidents et les atteintes aux libertés fondamentales.
Changer les orientations actuelles par la mise en place d'un service public de l'autonomie répondant aux besoins des résidents et de leurs familles est devenu une nécessité absolue.
ENSEMBLE ET SOLIDAIRE – UNRPA revendique :
• La mise en place d'un véritable service public de l'autonomie financé par la solidarité, intégrant les EHPAD dépendant du privé lucratif ;
• Des personnels qualifiés, formés, correctement rémunérés et la création de 200.000 emplois ;
• La création d'un service national et territorialisé de l'aide à l'autonomie garantissant à tous l'égalité d'accès ;
• Un véritable Statut des proches aidants.

Saint Ouen, le 15 février 2022

Pour le bureau national
Roger PERRET, président national
Annie PETIT, secrétaire nationale

Communiqué de presse à télécharger-format PdF: picto pdf

Dans le cadre de la réforme des retraites qui instituerait un système par points, le Haut-commissaire en charge du dossier a demandé aux partenaires sociaux s’il fallait maintenir les pensions de réversion.

Bien qu’il ait précisé que la question posée n’avait pas pour objet la suppression de ces droits, il n’en reste pas moins qu’elle n’est pas innocente, qu’il n’y a pas de fumée sans feu, et qu’elle pourrait préparer les esprits à leur diminution et à l’aggravation des inégalités.

Les premières victimes en seraient les femmes qui sont 89% à bénéficier des pensions de réversion, dont c’est pour plus d'un million d'entre elles, le seul revenu.

D’ailleurs pour 45% des femmes retraitées et 11% des homme retraités dont la pension est inférieure au seuil de pauvreté c’est un complément conséquent et justifié ; pour les autres la réversion permet de réduire l’écart entre les pensions des hommes et celles des femmes de quinze points.

 

Ensemble & Solidaires – UNRPA rappelle qu’elle soutient l’idée d’un alignement de tous les régimes dans le sens le plus favorable, à savoir 60% de la pension du défunt ou de la défunte, sans conditions d’âge et de ressources, comme le régime des sénateurs, en vertu du principe d’égalité de traitement des citoyens.

 

Le 19 juin 2018

ancv logo fond transparent Logo blanc RVB fond rose F93c64 LOGO AEC 2017

new-Logo CCMO CapVac deviennentM clubs-soleil 
lm communication  logo Proconfort SACEM logo  logo Touristra quadri  VVF LOGO 2016

vtf
 
 
   
 
       

 

 

 

 

 

Website Security Test